COUR DES COMPTES : REMISE DU PREMIER RAPPORT ANNUEL D’ACTIVITÉS 2016 AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

remise rapport 2016

En présence du Ministre Conseiller chargé des relations avec les Institutions Républicaines Monsieur Mamadou Lamine FOFANA, le premier Président de la Cour des compte Monsieur Mohamed DIARE a remis au Président de la République Professeur Alpha CONDE, une copie du premier rapport d’activités 2016 le jeudi 28 décembre 2017 au palais Sékhoutoureyah, conformément à l’article 116 de la constitution et des articles 3 et 24 de la loi organique 046 du 18 Janvier 2013 qui précise : « La Cour des comptes élabore chaque année à l’intention du Président de la République et du Président de l’Assemblée Nationale un rapport d’activités sur les résultats de l’ensemble de ses travaux de l’année précédente.  Ce rapport retrace les observations, recommandations et conclusions formulées par la Cour et présente le cas échéant, les propositions de reformes qu’elle estime utiles. Ce rapport est publié au journal officiel de la République ».

Selon le premier Président, ce rapport, premier du genre, donne une bonne connaissance de la Cour des comptes et rend compte des résultats des activités de sa mise en place et de son opérationnalité durant sa première année d’expérience. Il présente dans sa première partie, les attributions, les compétences et l’organisation de la Cour des comptes, dans sa deuxième partie, la mise en place, la composition et les ressources humaines, financières et matérielles de la Cour des comptes, dans sa troisième partie, les activités réalisées en 2016 par la Cour des comptes, aux plans juridictionnels et dans sa quatrième partie les perspectives et recommandations de la Cour des comptes.

De par ses attributions de contrôle à postériori des finances publiques, d’information et de conseil à travers ses rapports publics a-t-il ajouté, la Cour des comptes contribue à la sauvegarde du patrimoine public ainsi que le contrôle de la sincérité et de la transparence de la gestion des finances publiques, à la lutte contre les détournements des deniers publics, la corruption et toutes infractions économiques, à l’amélioration des méthodes et techniques de la gestion publique, à la rationalisation de l’action administrative et à l’évaluation des politiques et programmes publics. Elle constitue donc à ce niveau une source d’information privilégiée des contribuables et des citoyens sur la gestion des fonds publics.

En réponse, le chef de l’Etat le Professeur Alpha CONDE a pris acte du dépôt du premier rapport annuel d’activités 2016 de la Cour des comptes.

Il a par ailleurs présenté à la délégation de la Cour, certaines reformes initiés par son administration dans le cadre de la lutte contre la corruption et le détournement de deniers Publics.

A noter que le premier Président était accompagné de :

  • M. Goureissy SOW Commissaire Général du Gouvernement,
  • M. Mamadou Ciré DOUMBOUYA Président de la chambres des Comptes de l’État,
  • M. Cheick Mahdy TOURE Président de la chambre des comptes des Collectivités Territoriales et Locales,
  • M. Alpha Kabiné CISSE Président de la chambre des Entreprises Publiques et Etablissements Bancaires de Crédits et d’Assurances et des Autres Organismes soumis au contrôle de la Cour des comptes,
  • M. Sâa Joseph KADOUNO Président de la Discipline Budgétaire et Financière et de Elhadj Baba DIANE Commissaire du Gouvernement.

Cellule de Communication 

Cour des comptes

2018-12-06T17:20:17+00:00